La Piste est un espace de quête de soi qui vise à se libérer du mal-être pour accéder à notre état naturel vibratoire. C’est un espace dédié aux hypersensibles, atypiques et tous ceux qui souhaitent se libérer de leur système intérieur.

Dans ce voyage vers notre vraie nature, je propose d’utiliser notre 1ere alliée, la kundalini, l’énergie vitale, car en la soutenant et en l’aidant à circuler en nous, nous lui permettons de realiser son oeuvre : libérer nos émotions et déconstruire notre conditionnement. Alors nous pouvons nous reconnecter à notre vrai moi, puissant et vibratoire.

jordan-wozniak-xP_AGmeEa6s-unsplash

Emotions, mental & énergie

Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière  et l’apathie en mouvement. Jung

Nous travaillons avec les trois : le dialogue avec l’inconscient autorise les émotions à se libérer dans une vague d’énergie. L’espace créé à l’intérieur permet d’accueillir la conscience.

La vague d’énergie, c’est la kundalini, Très activée chez les atypiques, hypersensibles, haut-potentiels, nous y résistons comme nous avons appris à résister à tout ce qui nous dépasse. L’idée est d’inverser la manœuvre : la laisser circuler, accueillir son œuvre libératoire.

Alors, nous commençons à conquérir des espaces plus vivants, plus vibrants et sereins. Ce n’est pas instantané mais c’est assurément la voix la plus directe.

Entrepreneuriat sensible

Pour qui ?

Cette voie s’adresse à toute personne en recherche existentielle qui souhaite sortir de la souffrance, quitte à aborder des terrains inexplorés.

Car :

Ce n’est pas en regardant la lumière qu’on devient lumineux, mais en plongeant dans son obscurité. Jung

Dans l’obscurité intérieure, rien de grave : des manques, de gros chagrins, des croyances, des colères, bref, de l’énergie qui demande à se libérer.  Et derrière ? Un espace ouvert et vibrant. Notre soi.

Méditation libre

LE ROLE DE LA CRISE

La crise est un appel intérieur. Quand les émotions affleurent, que l’angoisse ou la fébrilité grandissent, quand l’impuissance nous saisit, nous recevons en vérité une invitation à aller explorer notre intérieur.

Nous pouvons répondre à l’invitation, ou l’ignorer et refouler. Nous savons refouler car c’est ce que nous avons appris dans ce monde, faire diversion, faire comme ci. 

Pourtant, de ce simple regard vers l’intérieur découle progressivement la dissolution de nos symptômes… 

Ca peut paraître trop simple pour être vrai, et pourtant, une magie opère par la présence. 

Photo by Michael Fenton on Unsplash

Individuel : Entretien | Interroger la vérité intérieure : explorer le discours inconscient, dialoguer avec nos différentes parts intérieures, laisser la kundalini libérer nos émotions, faire circuler l’énergie, dissoudre les structures inconscientes qui nous compriment. Chercher la conscience.  L’entretien & la retraite d’immersion .

Logo_Raccourci_4-removebg-preview

Partir à la rencontre de la kundalini par un espace d’exploration et expérimenter la vague guérisseuse… parfois extatique. Expérience | Rencontrer la kundalini

dollar-gill-0V7_N62zZcU-unsplash

 

Dans ce blog, je parle de ma propre expérience et de celles des personnes que je rencontre, amis et clients/compagnons. J’y parle hypersensibilité, systèmes relationnels, croyances, civilisation, techniques de libération, et tout ce qui peut nous permettre de mettre du sens sur ce que nous vivons, le pourquoi

Pour reprendre la progression chronologique, en particulier pour les hypersensibles, cliquez ici. 

Sinon pour accéder aux derniers articles : cliquer ici cliquez ici.

Gwenn HOuédry
QUI SUIS-JE ?

La piste est une association qui a vocation à permettre à chaque personne d’accomplir son petit bout de chemin, sa quête existentielle, quels que soient ses revenus.

Comme j’en suis la fondatrice, je vais vous parler un peu de moi.

J’ai longtemps été hyperactive et hypersensible, pleine de pourquois et en grande frustration d’intensité. Je suis toujours dans cette sensibilité, mais contrairement à avant, une chose a changé. Chaque nœud que je rencontre me permet de libérer émotions et conscience. Conscience, c’est à dire me permet de comprendre pourquoi je vis une expérience, quels sont mes besoins derrière et quelle est ma vraie exigence intérieure (je savais même pas que ça existait…). Émotions, parce que chaque libération émotionnelle me permet de contacter un espace vibratoire et de clarté d’esprit intérieur que je ne connaissais pas avant.

Avant de comprendre et surtout de pratiquer pour ça, mon corps m’a parlé. J’ai eu des insomnies quotidiennes pendant 20 ans sans chercher autre chose que l’arrêt des symptômes à coup de chimie essentiellement. J’ai d’abord cru qu’il fallait faire taire mon corps. Ce n’était pas une bonne idée.

Quand je suis arrivée au bout de l’exercice, je n’ai plus eu d’autres issues qu’essayer autre chose. Il se trouvait que je ne croyais en rien. Je n’avais rien essayé, rien expérimenté, mais rien ne me semblait assez pour me sauver. Le désespoir m’a fait changer de camp.

Derrière l’hypersensibilité, il y a une grande intensité et une quête qu’on peut dire existentielle. Il y a un moi profond qui exige et qu’on peine à entendre (notre âme). Et une énergie qu’on ose à peine autoriser (notre kundalini) mais qui se fraye quand même un chemin comme un peu, provoquant dans cette rencontre avec notre résistance, de grands états de mal-être. Si on s’aligne avec ce moi profond, si on accepte de laisser l’énergie circuler en soi, notre vie change. C’est chaotique, sans aucun doute, confrontant, oui, parfois, mais les résultats sont immédiats.

Les contraction ne s’arrêtent pas. Mais elles sont plus courtes, plus expressives, et à chaque contraction, il y a un avant et un après. Car on se libère d’une part de la carapace. On se rapproche du vrai soi. Et il est nettement plus jouissif.

Alors, c’est mon invitation avec La Piste, faire ce chemin ensemble. Parce que ensemble, c’est nettement plus marrant.

ARTICLES

L’argent peut-il être cool ? Approche à la Clint

L’argent pour moi a longtemps été quelque chose dont je me foutais. Je n’y faisais pas attention. Quand je n’en avais pas, je pouvais facilement m’en foutre, et puis à d’autres moments, plonger dans une sorte de terreur du manque.
Dernièrement, en particulier en contactant mon Je suis (voir Cérémonies chamaniques 4 et 5), qui est ancré dans la matérialité, donc dans l’abondance, j’ai réalisé que ma fuite de l’argent était en lien avec une forme de mépris pour la matérialité.
L’argent est-il sale de sa matérialité ? Y a t-il un point d’équilibre entre refus et avidité sécuritaire ? Comment en jouer avec classe ? Clint Eastwood est la réponse.

Read more

Jouer la matérialité | Le point zéro avec Clint

Il m’a été proposé dernièrement de payer un montant conséquent et non négociable pour un accompagnement énergétique (moi qui adore négocier !!) mais de m’aider à actionner la loi d’attraction de l’abondance pour assurer le truc.

En clair, on m’a proposé de sortir de ma position de victime qui ne peut pas s’offrir un accompagnement pour la position de celle qui se détermine pour et fait se qu’il faut pour.

Autant dire que ça ma challengée grave. C’est ce dont je vais parler ici.

Read more

Cérémonies chamaniques 4 et 5 | Je suis et la vibration

Dans cet article, je continue à relater mes expériences chamaniques et ce qui en ressort (voir 3 cérémonies chamaniques…). Ici, je raconte les deux dernières qui ont le même sujet : le mental et Je suis.

Premier voyage
Comme souvent, alors que les sensations commencent, il y a deux portes. Celle du lâcher-prise où l’abandon génère un profond bien-être, des visions lumineuses, des sensations chaudes et enveloppantes, une féérie.

Et l’autre porte, celle où le mental veut lui aussi participer et reprend le contrôle.

Read more

Kundalini | Soutenir la force (2)

Le principal obstacle à l’oeuvre libératoire de la kundalini, c’est la résistance de notre mental, l’ampleur des blessures traumatiques émotionnelles et l’enkystement des canaux énergétiques dans notre corps physique : en d’autres termes, l’énergie qui passe mal. 

Dans le 1er article, je parle des briques qui aident le processus libératoire de la Kundalini. Ici je les présente de façon plus détaillée.

Read more

Kundalini | La force guérisseuse (1)

J’ai suivi une formation sur la kundalini* en août. Moi qui croyais en avoir bien compris les éléments, j’ai réalisé que je n’avais pas saisi l’essentiel. Dans les jours qui ont suivi, j’ai réalisé que la kundalini était le point d’ancrage autour duquel je tournais depuis 5 ans en accompagnement et depuis 50 ans sans doute sur le plan personnel. Sans le savoir. Pourtant je dessinais le symbole de la kundalini depuis l’enfance de façon plus ou moins obsessionnelle. Pourtant toutes mes actions, mes pratiques, mes idées d’accompagnement depuis 5 ans n’étaient finalement liées à pour ça : lui permettre de faire son job. Mais j’avais zappé l’essentiel. C’est elle qui me guide. C’est elle qui fait le boulot de guérison…

Read more

Unité, autonomie et ubuntu | Quand l’autre nous connecte au divin

Il y a quelques temps, après deux mois d’un étrange sentiment d’unité que je n’avais jamais connu, je me suis vue chuter. Une résistance s’est installée en moi, en quelques jours, une forme d’atonie d’abord, comme une non-sensibilité, puis ensuite une angoisse diffuse que je n’arrivais pas à libérer. Je m’installais pourtant chaque matin pour…

Read more

Nourrir nos besoins essentiels | Peut-on jouir sans la part exacte ?

Nous avons des besoins. Il y a ceux que l’on croit devoir remplir pour être heureux. Et ceux qui nous nourrissent vraiment et durablement. Les premiers sont matriciels. Les autres sont essentiels à l’humain… mais pourtant peu conscientisés, et surtout peu soutenus par notre société : le besoin de sens, le besoin d’écoute, d’accueil, de présence, de vibration, de passion, d’énergie circulante.

Read more

Une peur | Encensement, bashing et ruissellement

Dans ce petit texte, je voulais partager une peur que j’ai rencontrée au détour de mes animations collectives, en particulier quand elles sont faites avec des personnes que je connais. Elle est fugace, profonde, rare… mais elle est surprenante et bel et bien présente dans ma structure de souffrance. C’est la peur d’être encensée puis bashée ensuite.

Read more
L'adolescence et le déni de soi

L’adolescence et l’écrasement de notre âme

J’ai participé il y a quelques temps à une chantier participatif. En fin de matinée, après une discussion avec une personne, j’ai eu une attaque de panique. Une montée d’angoisse qui m’a fait contacter une part de moi que j’avais oubliée, ou plutôt que je subissais tellement quand elle montait, que je ne l’avais jamais observée. Je m’y identifiais totalement.

Read more

Nourrir nos besoins essentiels | La résistance empêche la jouissance

Un petit partage de réflexions suite à la conférence « l’hypersensibilité est-elle une manifestation d’humanité ou une fragilité ?« .   [toc]   Le postulat Notre civilisation crée notre mal-être. Nul besoin de tergiverser sur cette évidence (dont j’ai déjà beaucoup parlée). Elle ne nourrit pas nos besoins essentiels d’humains et nous fait tomber « malades » de nous-mêmes,…

Read more
Festival chamanique

Le festival chamanique | Paillettes, faux-semblants et peurs

Cet article est un article d’abord écrit sous le coup de l’émotion, comme souvent, puis repris plus tard, pour mettre un peu plus de conscience. En résumé, alors que je reviens d’un weekend en festival chamanique plutôt sympa, je me surprend à ressentir une bonne colère le lendemain. Le texte est cette mise à  plat.…

Read more

Prétention, connexion et source intérieure | Les repérer (partie2)

Dans cette partie 2, je parle de cette nourriture relationnelle à laquelle on peut prendre tant de plaisir, qui est si rare parfois, de quand elle se donne et de quand elle se donne pas. Je parle en particulier de la double brique idéale pour que cette discussion « miraculeuse » ait lieu : la quête de vérité et l’écoute du ressenti, ce que l’on pourrait appeler le « crédit à la source intérieure ». Alors, à ce moment là, nous sommes en transe intérieure…

Read more

L’appel intérieur | Vers un compagnonnage ?

L’appel intérieur est un appel d’exactitude avec soi et avec les autres. Une envie de transparence, de sortir de l’illusion, et d’être en connexion avec les autres de cette façon : pas en gérant une image mais en étant soi, pleinement, sans être dupe de nos parts intérieures qui demandent à se libérer. C’est l’idée d’un lieu de compagnonnage…

Read more

Offrir son intensité à l’autre | Se confronter à la peur quand est entrepreneur

Offrir ses services à l’extérieur, c’est offrir une forme d’intensité qui nous confronte à nos peurs de ne pas être accueilli. Nous l’avons déjà vécu enfant, ou ado, et cette douleur là nécessite du temps pour nous confronter… puis passer. Avons-nous la patience d’en voir l’énergie se dissoudre ou exigeons-nous un résultat immédiat ? C’est le sujet de cet article.

Read more

Pourquoi je n’arrive pas à m’en sortir | Bouderie, baguette magique et renoncement

Pourquoi on n’arrive pas à faire le pas et à vraiment travailler sur soi ? Parce qu’on attend que la situation nous amène ce à quoi on a droit. Au fond de nous, nous avons un profond sentiment d’injustice et l’exigence que ce qui nous manque devrait nous être donné : le sommeil, l’attention, la reconnaissance, le bonheur. Or ça ne marche pas comme ça.

Read more

Le ratage entrepreneurial | Observer l’énergie de fond

Nous sommes parfaits et nous l’ignorons. Nos difficultés, elles aussi, sont parfaites car elles nous invitent à contacter ce qui a fondé l’action d’origine. Bien souvent, c’est la peur. Parfois la tristesse. Souvent l’injonction. Alors, quand l’action ne nous satisfait pas ou ne tourne pas comme prévu, la question n’est pas l’autre ou la malédiction ou notre insuffisance. La question est : dans quelle énergie ai-je lancée cette action, si je suis vraiment honnête ?

Read more